Eco-conception

La mobilisation des fabricants de colles en faveur du développement durable se reflète dans l’évolution de la composition des produits (choix des matières premières, exploitation de la chimie du végétal…) et dans l’optimisation du processus de fabrication (rationalisation des besoins en matières premières et de la consommation d’eau, maîtrise de la dépense énergétique, gestion des déchets…).

Cette prise en compte des impacts environnementaux dans la conception et le développement des produits ne date pas d’hier. Et aujourd’hui, l’évaluation de l’incidence d’un produit, tout au long de son cycle de vie fait partie intégrante de sa conception.

La notion de cycle de vie est au cœur de la réflexion des industriels dans leur démarche de développement durable. Depuis le choix des matières premières, jusqu’à la fin de vie d’un produit, l’objectif est de réduire les impacts le plus en amont possible et à tout les niveaux de la vie d’un produit :

  • La production : comprend la fabrication du produit mais aussi l’extraction, la préparation et le transport des matières premières nécessaires à la fabrication du produit, cette étape s’arrête à la sortie du produit de l’usine,
  • Le transport : comprend le transport du produit de l’usine de production jusqu’au chantier où il sera utilisé.
  • La mise en œuvre: consiste en la mise en place du produit dans un ouvrage. Le transport des déchets de mise en œuvre (chutes de découpe, consommables…) est également pris en compte.
  • La vie en œuvre : phase pendant laquelle le produit assure sa fonction. Durant la vie en œuvre, le produit peut faire l’objet d’entretien, de maintenance, de remplacement partiel pris en compte dans le bilan environnemental.
  • La fin de vie : consiste en la dépose du produit lors d’une opération de démolition, réhabilitation ou entretien. Le transport des déchets liés à cette étape jusqu’à un site de valorisation ou d’élimination est pris en compte.

Fabricants responsables

Les entreprises travaillent en permanence pour s’adapter aux évolutions réglementaires et les anticiper, dont :

  • Mise à disposition des Fiches de Données de Sécurité (FDS)
  • Etiquetages
  • Reach
  • Biocides
  • Transport
  • Normalisation

Au delà du cadre réglementaire européen et national, les adhérents de l’AFICAM se sont engagés dans des démarches volontaires, qui consistent à s’appuyer sur des référentiels existants (Ecolabel, NF environnement, Emicode, démarche HQE, certification de certaines gamme de produits….)

Législation

L’industrie des colles évolue dans un contexte de défis technologiques permanents et de législations nationales et européennes soutenues.

Les colles, mastics et adhésifs font partie des industries les plus réglementées en matière de substances et d’étiquetage. Entre 1990 et 2006, le secteur est passé de 19 à 903 réglementations…

REACH, GHS, qualité de l’air intérieur, recyclage du papier et des emballages sont quelques-unes des réglementations qui concernent les industries des colles.
Dans leur position intermédiaire d’utilisateurs aval, placée entre les fournisseurs de matières premières et les clients industriels de produits finis, les adhérents AFICAM ont pour mission de vulgariser l’information technique et réglementaire pour mieux appréhender les nouvelles législations et accompagner leur mise en œuvre.

Actualité réglementaire :

  •  REACH : Entrée en vigueur en juin 2007, la réglementation REACH (Registration, Evaluation, Authorization and restriction of Chemicals) impose à l’industrie chimique d’enregistrer les substances chimiques. Lors de cet enregistrement, les utilisations des produits chimiques (substances et mélanges) doivent être répertoriées.
  • CLP : Ce règlement est entré en application le 20 janvier 2009. Le « règlement CLP » prévoit toutefois une période de transition durant laquelle les systèmes préexistants et nouveaux coexisteront. Applicable de façon obligatoire pour les substances au 1er décembre 2010, il ne le sera pour les mélanges qu’à partir du 1er juin 2015.
  • MIGRESIVES : pendant 3 ans, différents partenaires ont travaillé en collaboration avec la Commission Européenne sur le projet de recherche européen MIGRESIVES (Migration From Adhesives in Food Packaging Material in Support of European Legislation and Standardisation), un programme de recherche sur la migration des adhésifs dans les matériaux d’emballage alimentaire, le but étant de développer un outil de simulation de migration des adhésifs vers les aliments pour contribuer à la sécurité des consommateurs.
  • ETIQUETAGE EN EMISSIONS : il s’agit d’un nouvel étiquetage, qui doit permettre au consommateur de disposer d’informations complémentaires sur les produits, en faisant apparaître 4 classes, A+, A, B et C.
    Cette réglementation, issue des lois Grenelle I et II, parue au printemps 2012, précise les règles d’étiquetage des produits concernés et donnent l’obligation aux fabricants d’apposer une étiquette sur le produit ou son emballage indiquant ses caractéristiques d’émissions, une fois mis en oeuvre, en substances polluantes volatiles.
    Sont concernés par cette nouvelle réglementation les revêtements de sol, mur ou plafond, les cloisons et faux plafonds, les produits d’isolation, les portes et fenêtres ainsi que les produits de préparation destinés à la pose ou à la préparation de ces produits, lorsqu’ils sont destinés à un usage intérieur, dont les peintures, enduits, vernis, colles et mastics.
  • NORMALISATION : l’AFICAM participe à la Commission T76 A « Colles & adhésifs », qui élabore des normes de terminologie, de méthodes d’essais physico-chimiques et mécaniques, de spécifications, de classification, d’exigences en termes de performances, de durée de vie des produits.